Buena Mierda –randbook 2019

1 er janvier 2019

Mon étoile,

Aujourd’hui c’est le premier jour d’une nouvelle année, un premier janvier où tu n’es plus là … Le premier jour sur 365 où je ne te verrais plus mais à travers les mots de mes maux, tu demeures éternelle … Telle une lumière qui ne s’éteint jamais…

Sourire, c’est ce que je fais au travers des larmes qui s’échappent de mes yeux…

Mon téléphone est calme. Pas de messages. Pas d’appel. Ton numéro répond lui aussi aux abonnés absents….

Mais tu étais avec moi, le temps de quelques clichés. Ton odeur, ton parfum sur tes foulards… Tes vêtements festifs qui me rappelaient l’époque des 31 en fête … MAIS, tout ça… C’est le passé. C’est l’ancien temps… Celui où je n’étais qu’une ado et où le sens du mot famille avait encore une signification…

Pour dire vrai, tu es avec moi tous les jours. Y a pas un jour où je n’ai pas un tissu, qui t’appartenait, sur moi…

Je t’aime plus que mon cœur ❤️

2 janvier 2019

Mon étoile,

Aujourd’hui, j’ai réalisé qu’il serait peut-être temps que j’affronte mes peurs… Du reste, en partie…

Comme la peur du noir où je ferme les yeux sans cesse, dès que je suis dans l’obscurité. Et si je les ouvrais ? Je verrais quoi ? Sûrement un aura blanc virevolter … Mais, on sait jamais ce qui va nous tomber dessus dans le noir…

Le bruit ? Je veux dire, les cris, les hurlements. Mais c’est automatique, mécanisme. Comme une protection où mon esprit se met en mode défense, genre  » bouches-toi les oreilles très fort et tu entendras plus rien, ça va passer… Ça passe toujours …  » Seulement, est-ce que ça passera un jour ?

Les couteaux ? Crise de panique chaque fois que quelqu’un pointe un couteau devant moi. Je crois donc que c’est fichu de ce côté-ci aussi…

La foule ? Je ne pense pas pouvoir y arriver honnêtement, la foule me fait angoisser …

L’abandon ? Je veux bien essayer mais tu m’as déjà abandonnée et depuis ce jour là, j’ai peur fois mille d’un nouvel abandon comme on laisse un chien sur le bord d’une route, livré à lui seul…

Au final… La liste serait longue mais, affronter nos peur, c’est plus dur qu’on ne le pense…

Je t’aime plus que mon cœur ❤️

Publicités