Extrait du T2 de Broken Forever … 

[…] La piste de danse se remplit un peu plus, nous somme quasi tous desinhibés par l’alcool qui nous hydrate le gosier depuis trois bonnes heures au moins. Pour ma part, c’est la vodka passion-framboise qui m’accompagne depuis le début de la soirée. Je suis envie. Je danse. Je ris. Je saute un peu partout sur les rythmes de la musique qui se jouent.
 » Allez viens, je t’emmène au vent … »
Je ne me contrôle plus des que Louise attaque résonne dans mes oreilles. Je suis pire qu’une hystérique et je sautille de plus belle en chantant à gorge déployée.
« Tant pis pour ma voix qui demain ressemblera à celle de rambo »
Julian ne me lâche pas du regard. Je peux l’entendre chanter les paroles ou du moins je les lis sur ses lèvres. « Que tu te rappelles notre amour est éternel et pas artificiel… »
Notre amour est éternel.  Je ne peux pas l’oublier et c’est bien ça le problème. Seulement la situation s’annonce un peu plus compliqué chaque jour. Mon coeur ne bat que pour lui.
— Que tu sois là de temps en temps !…
— Je voudrais que tu m’appelles plus souvent, que tu prennes parfois les devants !

Je viens de perdre un tympan. Doryan vient de me crier les paroles à l’oreille. L’instant d’une seconde, je le fixe mais je ne ressens rien, absolument rien, même pas une once de regrets puis je me remets à sautiller en chantant encore plus fort les paroles sans prêter attention à l’homme censé être mon petit ami…

Je tourne de nouveau mon regard vers Julian, des sensations se réveillent au creux de mon ventre. Sans m’en apercevoir, je me laisse entraîner par la furie de Louise attaque.
— Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel et pas artificiel.

Il me fixe à son tour puis enchaîne sans me lâcher du regard.
— Je voudrais que tu sois celle que j’entends
Il s’approche un peu plus de la piste.
— Allez viens je t’emmène au dessus des gens,
Il est près de moi.
— Et je voudrais que tu te rappelles,
Un peu plus près.
— Notre amourette éternelle,
Trop près.
— Artificielle.
Mon coeur aussi récite les paroles. Je plonge dans l’ émeraude de ses yeux jusqu’à en oublier tout le reste. Jusqu’à faire abstraction qu’on se trouve sur une piste de danse. Jusqu’à oublier que Doryan est près de moi, de nous.
— Notre amour est Éternel.
Je pose mes lèvres sur celle de Julian sans penser à demain.… ce soir, l’alcool prends possession de mon coeur, de mon corps et de mon âme. Ce soir, je décide de l’aimer encore plus que d’habitude. ce soir je décide de vivre.
— Éternel, mon Eden ! […]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s